manifestion nationale contre la loi travail et la réforme du collège

manifestion nationale contre la loi travail et la réforme du collège


 14 juin 2016 10:42

Rassemblement contre la réforme 2016 à Juvisy-sur-Orge (91)

Inondations à Juvisy: le rassemblement contre la réforme est reporté au samedi 11 juin.

Le SNES-FSU de l’Essonne, les sections FCPE des collèges Buisson (Juvisy), Delalande (Athis-Mons) et Mozart (Athis-Mons) organisent un rassemblement le samedi 11 juin 2016 de 11h30 à 13h à Juvisy-sur-Orge (à l'angle de la Place Anatole France et de la Grande Rue, devant l'espace Marianne)

College 2016 : Le gouvernement fait la sourde oreille. Rappelons notre volonté d’obtenir une autre réforme du collège! Prises de paroles, tracts, nous dirons pourquoi nous continuons de revendiquer l’abrogation de cette réforme et la reprise des discussions pour une autre réforme du collège.


 A l’angle de la place Anatole France et de la Grande Rue, devant l’Espace Marianne 91260 Juvisy-sur-Orge  11 juin 2016 11:30

Mobilisation contre les réformes des rythmes scolaires, du collège et du lycée

RDV à partir de 10h jusqu'à 12h30 place du manège....

Venez TRES nombreux.....


 place Napoléon Bonaparte 77300 FONTAINEBLEAU  23 mars 2016 10:00

MOBILISATION CONTRE LES REFORMES (rythmes scolaires, collège 2016, lycée Chatel) AGEN

NON AUX REFORMES SCOLAIRES (rythmes scolaires - collège - lycée)

La réforme des rythmes scolaires, loin de produire les effets attendus, a accentué les déséquilibres sur le territoire national : les enfants n’apprennent pas mieux et les inégalités augmentent ; ils sont fatigués, déboussolés, dans un contexte où se mélangent les repères et les intervenants ; enfin, cerise sur le gâteau, les parents doivent parfois payer (directement ou via une augmentation des impôts locaux) pour des activités périscolaires qu’ils n’ont pas demandées et qui ressemblent étrangement à une animation médiocre d’un mauvais centre aéré.

La réforme du collège 2016 accentue ce malaise en renonçant à toute ambition pour nos enfants au nom d’une égalité de façade. Avec l’autonomie des établissements, l’offre scolaire sera en effet disparate sur le territoire, accentuant les inégalités entre grandes villes, campagnes et banlieues. Les horaires disciplinaires subissent une réduction massive : les savoirs sont bradés au profit d’animations inefficaces, au nom du culte du divertissement qui remplace la culture de l’effort. En classe entière, l’aide personnalisée n’en aura bien souvent plus que le nom. Pour des raisons purement économiques et sous couvert d’égalité, il faut s’attendre à un effondrement du niveau et à de moindres exigences.

La réforme du lycée (2010) avait déjà ouvert la voie. Après 5 ans d’application, elle a été évaluée et jugée inefficace : elle sert pourtant de modèle pour la réforme du collège. De plus, les options sont, là aussi, menacées ou supprimées (langues anciennes, cinéma, arts plastiques...).

 

Finalement, nous assistons depuis 5 ans à la destruction méthodique d’une Education nationale de qualité. La loi sur la refondation de l'Ecole est une coquille vide loin des ambitions affichées. Il faut réinstituer l’école de la République.

 

PLACE DE LA MAIRIE D'AGEN 14H-16H


 Place du Dr Esquirol 47000 Agen  13 mars 2016 18:09

Manifestation contre la réforme du collège Paris

Le collectif Condorcet organise une manifestation contre la réforme du collège à Paris ce dimanche 13 mars, de la place St Michel à l'Académie Française (départ 14h30).

La Peep de Paris soutient ce mouvement et vous invite à vous y joindre.

http://collectifcondorcet.wix.com/collectifcondorcet

http://peep-paris.peep.asso.fr


 place st Michel 75006 Paris  13 mars 2016 14:30

MOBILISATION CONTRE LES REFORMES - Marseille - 13 mars !

NON AUX REFORMES SCOLAIRES (rythmes scolaires - collège - lycée)

La réforme des rythmes scolaires, loin de produire les effets attendus, a accentué les déséquilibres sur le territoire national : les enfants n’apprennent pas mieux et les inégalités augmentent ; ils sont fatigués, déboussolés, dans un contexte où se mélangent les repères et les intervenants ; enfin, cerise sur le gâteau, les parents doivent parfois payer (directement ou via une augmentation des impôts locaux) pour des activités périscolaires qu’ils n’ont pas demandées et qui ressemblent étrangement à une animation médiocre d’un mauvais centre aéré.

La réforme du collège 2016 accentue ce malaise en renonçant à toute ambition pour nos enfants au nom d’une égalité de façade. Avec l’autonomie des établissements, l’offre scolaire sera en effet disparate sur le territoire, accentuant les inégalités entre grandes villes, campagnes et banlieues. Les horaires disciplinaires subissent une réduction massive : les savoirs sont bradés au profit d’animations inefficaces, au nom du culte du divertissement qui remplace la culture de l’effort. En classe entière, l’aide personnalisée n’en aura bien souvent plus que le nom. Pour des raisons purement économiques et sous couvert d’égalité, il faut s’attendre à un effondrement du niveau et à de moindres exigences.

La réforme du lycée (2010) avait déjà ouvert la voie. Après 5 ans d’application, elle a été évaluée et jugée inefficace : elle sert pourtant de modèle pour la réforme du collège. De plus, les options sont, là aussi, menacées ou supprimées (langues anciennes, cinéma, arts plastiques...).

 

Finalement, nous assistons depuis 5 ans à la destruction méthodique d’une Education nationale de qualité. La loi sur la refondation de l'Ecole est une coquille vide loin des ambitions affichées. Il faut réinstituer l’école de la République.


 13 mars 2016 14:00

Manifestation - Place du Général de Gaulle - 15 h à Lille

Distribution de tracts pour informer le public

Signatures de pétition

Vente aux enchères de profs sacrifiés et manuels inutiles

 


 Place du Général de Gaulle 59 000 Lille  12 mars 2016 15:00

Réunion information Champigny sur marne

Réunion d'information lundi soir à 18h salle Jean Morlet


 08 février 2016 18:00

Rencontre avec madame Bréda élue au Conseil départemental

Les personnels du collège Jean Lemaire de Belges rencontrent madame Bréda, élue au Conseil départemental, afin de lui faire part de leurs inquiétudes quant à la réforme du collège, mais aussi de la baisse du budget accordé à l'activité pédagogique du collège de 50%, ainsi que du non remplacement des personnels territoriaux.


 05 février 2016 10:30

pétition adressée au Président de la République

 

Chers parents d’élèves et éducateurs,

Venez soutenir cette nouvelle pétition afin d’ouvrir ENFIN les discussions avec le Ministère de l’Education nationale. Nous exigeons une autre réforme réellement ambitieuse, visant la réussite de vos enfants, nos enfants, nos élèves :

https://www.change.org/p/monsieur-le-president-de-la-republique-appel-national-pour-sauver-l-%C3%A9cole-de-la-r%C3%A9publique

et toujours la page Facebook du collectif Sud Avesnois (une délégation sera reçue mardi 26 janvier à Lille) (soutien et INFORMATIONS)

https://www.facebook.com/contrereformecollege2016?fref=nf

Vous pouvez aussi vous inscrire sur : http://www.cartecollege.fr/

Les enseignants du collège Denis Saurat de Trélon


 31 janvier 2016 23:07

journée "morte" dans les établissements scolaires : #college2016, l'école du renoncement ! POUR UNE AUTRE REFORME !

Nous ne voulons pas de cette réforme inégalitaire qui :
*veut faire des économies sur le dos de vos enfants / nos élèves
*dégrade les conditions d’enseignement et d’apprentissage des élèves


APPEL À LA GRÈVE
LE MARDI 26 JANVIER 2016


Une manifestation académique est organisée à Lille, Porte de Paris, à 11h.


Parents, Nous comptons sur votre soutien.
Ensemble refusons la réforme du collège !
Journée « morte » dans les établissements scolaires.

Rejoignez notre page Facebook : www.facebook.com/contrereformecollege2016
 


 Trélon 59132 Trélon  26 janvier 2016 23:00

Audience à l'IA de Lille à 15h, collectif Sud Avesnois

Une délégation du collectif Sud Avesnois sera reçue mardi 26 janvier 2016 à 15h après la manifestation.

Nous porterons encore une fois nos arguments pour une autre réforme rééllement ambitieuse pour chaque élève.

https://www.facebook.com/contrereformecollege2016?fref=nf

 

 


 26 janvier 2016 18:00

Audience à l'inspection académique du collectif Sud Avesnois contre la Réforme à 15 h demain

À l'issue de la manifestation, une délégation du collectif sera reçue à l'inspection académique. Notre but, toujours demander l'abrogation de cette réforme injuste et inégalitaire.


 Inspection académique lille 5900 lille  26 janvier 2016 15:00

Rassemblement rectorat

Rassemblement devant le rectorat le 26 janvier 13h puis manifestation vers la préfecture


 rectorat 21000 dijon  26 janvier 2016 13:00

manif Auxerre

Départ manif du 26 janvier 2016 à 11h30 place de l'Arquebuse à Auxerre


 Place de l'Arquebuse 89000 Auxerre  26 janvier 2016 11:00

Manifestation allées d'Etigny à Auch

Les enseignants gersois se réuniront demain matin à Auch devant le tribunal afin de manifester contre la réforme du collège.


 Allées d'Etigny 32000 Auch  26 janvier 2016 11:00

MOBILISATION DES PARENTS ET ENSEIGNANTS DEVANT LE COLLEGE

Parents, et enseignants se retrouvent devant le collège International pour montrer l'hostilité de tous à la réforme #collège2016


 Collège International 77300 FONTAINEBLEAU  26 janvier 2016 09:00

Collège René Cassin

Piquet de grève devant le collège avec lettre d'explication de ce qu'est la réforme à destination des parents.


 26 janvier 2016 08:00

Opération collège mort !

Parents, m'envoyez pas vos enfants au collège pour manifester votre opposition à cette réforme....


 Collège C Claudel 1 rue Paul Lafargue 59610 Fourmies  26 janvier 2016 08:00

Opération collège mort à Glanum

Abrogation de la réforme du collège !

80% des professeurs attendus ainsi que l'ensemble des personnels de vie scolaire sont en grève le mardi 26 janvier au collège Glanum.

Une délégation des personnels grévistes participera à la manifestation organisée à Arles, place de la République, à 10h30, derrière une banderole au nom du collège aux côtés des collèges d'Arles, de Tarascon et de Saint-Martin-de-Crau.


 Avenue Théodore Aubanel 13210 Saint-Rémy-de-Provence  26 janvier 2016 08:00

Photo avec la presse locale devant le collège

Parents, élèves et enseigants réunis pour montrer l'oppposition à la réforme devant la presse locale: Le Parisien et La République de Seine et Marne.

Les journalistes ont interviewé les parents et les enseignants.


 college Fernand Gregh 77430 CHAMPAGNE SUR SEINE  25 janvier 2016 16:30

Réunion Publique "Réforme du collège,les raisons de la colère"

-Parents, vous entendez parler depuis de nombreux mois de la réforme du collège sans en connaître exactement les enjeux .

-Difficile d'y voir clair : la réforme du collège n'a été présentée que de manière partielle, et souvent partiale dans les médias .Permettra-t-elle de construire un collège plus juste, offrant à tous les élèves les moyens de réussir ?

 

-Quelles sont les mesures envisagées ?

-Quelles sont les conséquences concrètes pour les élèves du collège ?

-Venez vous informer et débattre sur cet enjeu essentiel : une éducation de qualité pour tous.

 

 

Réunion Publique

 

Jeudi 21 Janvier 2016

 

Salle du conseil au rez de chaussée de l'Hôtel de ville,

à partir de 18h00

 

LANDRECIES

 

 


 Salle du conseil,rez de chaussée de l'Hôtel de ville 59550 Landrecies  21 janvier 2016 18:00

lettre aux parents

lettre tract diffusée par vois électronique dans tout le 90


 rue de chateaudun 90000 belfort  20 janvier 2016 22:08

réunion publique sur la réforme du collège : LES RAISONS DE LA COLERE ! Mardi 19 janvier 18h Fourmies


LES RAISONS DE LA COLÈRE
L'ENVERS DU DÉCOR


Parents, vous entendez parler depuis de nombreux mois de la réforme du collège sans en connaître exactement les enjeux.
-Difficile d'y voir clair : la réforme du collège n'a été présentée que de manière partielle, et souvent partiale dans les médias. Permettra-t-elle de construire un collège plus juste, offrant à tous les élèves les moyens de réussir ?
-Quelles sont les mesures envisagées ?
-Quelles sont les conséquences concrètes pour les élèves du collège ?
-Venez vous informer et débattre sur cet enjeu essentiel : une éducation de qualité
pour tous.
Réunion Publique
Mardi 19 Janvier 2016
Salle Rodin à 18h00
Cité Scolaire Camille Claudel
Fourmies


 Fourmies 59610 Fourmies  19 janvier 2016 22:40

Congrès extraordinaire sur la réforme

Les profs d'EPS, dont les programmes sont insipîdes se mobilisent fortement contre la réforme du collège. Il se réunissent une journée le mardi 19 janvier à ALBI


 kycée RASCOL 81000 ALBI  19 janvier 2016 10:54

lettre à NVB

letre signée par tous les ensiegannts sauf 3 pour demander la renégociaiton de la réforme du collège sur d'autres bases


 rue du colonel weber 90200 giromagny  15 janvier 2016 22:09

audience à la préfécture du collectif Sud Avesnois contre la Réforme

le collectif Sud Avesnois contre la Réforme est reçu le mercredi 6 janvier à 15 h dans les bureaux de la préfecture par le responsable des affaires politiques. Nous portons donc de nouveau nos revendications


 lille 5900 lille  06 janvier 2016 15:00

NON A LA REFORME : LA LUTTE CONTINUE !

SOLIDAIRES DU COLLEGE GLANUM de ST REMY , solidaires des collègues dont les disciplines sont menacées ,  les enseignants anti réforme  du  COLLEGE JEAN BOUIN de l ' ISLE SUR LA SORGUE proposent  des actions identiques :

-Tractage à partir du 14 décembre 2015

-PARENTS : rejoignez nous au POINT INFO qui se tiendra les mercredi 6 et 13 janvier 2016 devant le COLLEGE ( SOUS LA BANDEROLE ANTI REFORME)

-Heure intersyndicale le 7 janvier pour planifier d 'aures actions "coups de poing " , notamment lors des futures réunions formatages et des différentes instances qui vont préparer la DGH


 avenue Jean BOUIN 84800 L ISLE SUR LA SORGUE  06 janvier 2016 12:00

Audience Préfecture de Llle

Aujourd'hui,mercredi 6 Janvier,nous serons reçu ,à quelques professeurs du collectif du "Sud de l'Avesnois contre la réforme du collège" par le Préfet,à la Préfecture de Lille.
Cette audience nous permettra d'interpeller notre Ministre de l'Education Nationale afin d'obtenir un rendez vous, pour lui exprimer nos inquiétudes face à la mise en place de la Réforme du collège et lui présenter nos revendications.
Rien n'arrêtera notre détermination!

Solidairement.


 Préfecture de Lille 59000 Lille  06 janvier 2016 09:27

Tract du collectif Sud Avesnois contre la réforme et troisième vague de pétition

Toujours NON à cette réforme du collège inique, injuste et inégalitaire !

NON au nivellement par le bas !

OUI à une scolarité de qualité !

 

Nous, parents d’élèves, enseignants, personnels des collèges de Fourmies, Trélon, Avesnelles, Landrecies, Maubeuge, Aulnoye,… soutenus par les organisations syndicales (SNALC, SNES, SNFOLC, CGT éduc’action) remercions les 1200 signataires de notre pétition qui nous a amené à rencontrer Madame le sous-préfet le 14 octobre 2015 suite à la manifestation du 10 octobre  à la rotonde d’Avesnes-sur-Helpe et à la manifestation nationale à Paris.

Elle a été suivie d’un dépôt de motions dans plusieurs Conseils d’Administration de collèges du secteur, puis d’une audience à l’Inspection Académique de Lille le mercredi 04 novembre 2015.

Au cours de cette audience de 2h, une délégation composée de parents, d’enseignants et de de personnels a échangé avec Monsieur Catoir, directeur académique adjoint de la DSDEN en présence de Monsieur Del Puppo,  proviseur de la cité scolaire Camille Claudel de Fourmies.

Les incohérences de la réforme ont été soulignées ainsi que les inquiétudes de fuites d’élèves vers l’enseignement privé (d’autant plus que les conséquences de la réforme des rythmes scolaires sont bien connues : négatives et aggravant déjà les inégalités).

Monsieur Catoir s’est engagé à faire remonter notre pétition, nos motions, tracts et documents divers à  Monsieur Guy Charlot, directeur de la DSDEN et auprès de Monsieur  Luc Johann, Recteur de l’Académie de Lille qui devrait transmettre nos constats, nos doléances et nos propositions au ministère de l’Education Nationale.

Rejoignez-nous et soutenez-nous sur notre page Facebook « Sud avesnois contre la réforme du collège » qui permet de suivre nos actions.

https://www.facebook.com/contrereformecollege2016

 

NON au sacrifice des futures générations d’élèves !

L’école doit rester un ascenseur social !

 

Signez la pétition et inscrivez-vous sur http://www.cartecollege.fr/


 Avesnes-sur-Helpe 59440 Avesnes-sur-Helpe  31 décembre 2015 10:21

Compte-rendu de l'audience du collectif Sud Avesnois contre la réforme du collège + compte-rendu d'une réunion-formation à Fourmies

 

https://www.facebook.com/contrereformecollege2016?fref=nf

 

Sur notre page FB, les comptes-rendus (sous le 26/11) :

*l'audience à l'IA de LILLE

*une réunion-formation réunissant 3 collèges, à Fourmies


 Avesnes-sur-Helpe 59440 Avesnes-sur-Helpe  30 décembre 2015 10:27

Réunion publique sur la réforme du collège

Présentation de la réforme du collège par les professeurs du collège Glanum.

Date : Mercredi 16 décembre 2015

Heure : A partir de 18h00 

Lieu : Salle Jean Jaurès, Saint-Rémy-de-Provence


 16 décembre 2015 18:00

"ALERTE REFORME " : TRACTAGE ANTI REFORME et POINT INFO à destination des parents d 'élèves

POURQUOI DES ENSEIGNANTS DU COLLEGE JEAN BOUIN DISENT NON A LA REFORME

-Distributin de TRACTS  à 12 H ou à 17 H à partir du mercredi 16 décembre , à destination des  parents d 'élèves devant le collège JEAN BOUIN

-Tenue d 'un POINT INFO à destination des parents , à 12H10 , les mercredi 6 et 13 juin 2016 , devant le collège JEAN BOUIN

L ISLE SUR LA SORGUE .VAUCLUSE  


 avenue Jen BOUIN 84800 L ISLE SUR LA SORGUE  16 décembre 2015 12:00

distribution de tracts anti-réforme samedi 12/12/2015 à 10h à Avesnes sur Helpe-sous préfecture

rassemblement devant l'ancienne sous-préfecture puis distribution de tracts au rond point dit de la Rotonde à Avesnes sur Helpe


 sous préfecture 59440 Avesnes sur Helpe  12 décembre 2015 10:00

REFUS DE S'IMPLIQUER DANS LA FORMATION-FORMATAGE

Réunion formation sur la réforme prévue le mardi 8 décembre de 15 h 10 à 18 h 10.

Tenue d'une heure syndicale de 14 h à 15 h : on décide de garder le silence total durant la réunion et on rédige une motion.

Devant notre refus de coopérer et après diverses remarques (on va écrire aux parents pour dire que vous n'avez rien fait alors que leurs enfants sont libérés de cours, on va appeler les profs du collège d'à côté car eux ont des questions, les prochaines réunions auront lieu de 17 h à 19 h,...) et plusieurs essais pour engager le débat, la séance est levée à 15 h 35. 


 60 rue commandant Thal 83000 TOULON  08 décembre 2015 21:42

Distribution de courriers d'information aux parents d'élèves

Distribution de courriers d'information aux parents d'élèves par les parents élus au CA.


 Rue des écoles 31230 L ISLE EN DODON  08 décembre 2015 17:00

distribution de tracts anti-réforme au rond point dit de la Rotonde à Avesnes sur Helpe à 10 h

rassemblement à 10 h devant la sous-préfecture d'Avesnes sur Helpe


 anciene sous préfecture 59440 Avesnes sur Helpe  08 décembre 2015 09:37

distribution de tracts anti-réforme au rond point dit de la Rotonde à Avesnes sur Helpe

rassemblement à 10 h devant la sous-préfecture d'Avesnes sur Helpe


 anciene sous préfecture 59440 Avesnes sur Helpe  08 décembre 2015 09:34

STAGE "comment faire face à la réforme du collège"

STAGE "comment faire face à la réforme du collège"

 

le 8 décembre au collège du Mont d'or à Manosque.

 

contact:SNES 04:   s2-04@aix.snes.edu


 collège du Mont d'Or 04100 Manosque  08 décembre 2015 09:00

"Réforme du collège ,les raisons de la colère!"

VENDREDI 4 DÉCEMBRE
Réunion publique intersyndicale
(CGT, FO, SNEP, SNES, SUD, AD, SNALC, SNLC, CNT)
sur la réforme du collège 
 de 18h30 à 20h30 
Bourse du Travail de Lille, boulevard de l'Usine, 
salle polyvalente


Non, celle-ci ne rendra pas le collège plus égalitaire, tout au contraire. 
Oui, elle constituera une outil de casse du caractère nationale de l'École, dans la mesure où elle instaure une autonomie de 20 % des programmes pour les établissements.
Oui, elle renforcera l'autoritarisme des chefs d'établissement, en leur donnant des pouvoirs nouveaux dans le cadre d'une autonomie administrative renforcée.
Oui la concurrence entre établissement sera exacerbée...
Oui la qualité de l'enseignement, via les Enseignements Pratiques Interdisciplinaire (EPI), va régresser dans la mesure où ces temps interdisciplinaires sont pris sur le temps d'enseignement disciplinaire...

Ce ne sont que certains des aspects qui seront exposés et débattus vendredi 4 décembre...

En pièce jointe, l'affiche d'invitation à la réunion publique, à afficher dans vos établissements...

Le Bureau de la CGT ÉDUC'ACTION NORD...


 Bourse du Travail Boulevard de l'Usine Fives 59030 Lille  04 décembre 2015 19:00

Lettre ouverte au Président de la République, pour un état d'urgence dans l'Education Nationale - à lire, signer, diffuser

Vous trouverez ci-dessous le texte de la lettre ouverte, à signer sur change.org (ici:

https://www.change.org/p/les-enseignants-les-parents-les-citoyens-pour-un-etat-d-urgence-dans-l-education?recruiter=429728434&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_page&utm_term=mob-xs-share_petition-custom_msg&fb_ref=Default

" LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Monsieur le Président,

Nous enseignants, nous parents, touchés dans nos vies, nos valeurs, par les attentats de vendredi, vous demandons que l’état d’urgence ne soit pas que militaire ou policier.

Nous enseignants, nous parents, savons que la vraie arme contre les extrémismes est l’éducation.

Nous enseignants, nous parents savons que l’enseignement demande du temps et un lien privilégié entre les jeunes et les adultes.

Nous enseignants, nous parents, saluons l’idée que le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité, alors, Monsieur le Président, ECOUTEZ-NOUS !  L’ECOLE N’A PAS BESOIN DE REFORMES AUTORITAIRES ET BUDGETAIRES, MAIS DE DIALOGUE ET DE MOYENS.

Depuis vendredi 13 novembre, notre vision du monde et de la société a changé, votre politique a changé parce que  la politique est la prise en compte de la réalité, alors PRENONS LE TEMPS DE LA REFLEXION !

-       ordonnez la mise en place d’ETATS GENERAUX DE L’EDUCATION pour que nous enseignants, nous parents, puissions faire entendre les besoins des jeunes et que nous puissions REFORMER ET REFONDER véritablement l’école en partant du terrain et non de soi-disant spécialistes du Conseil Supérieur de l’Education dont AUCUN n’a travaillé avec un adolescent depuis vingt ans !

-       Suspendez les réformes en cours : L’ECOLE A BESOIN DE SERENITE, les enseignants et les enfants, éprouvés, ne sont pas en état d’affronter les bouleversements de la réforme du collège si mal engagée, si critiquée.

Nous enseignants, nous parents vous annonçons que si notre appel n’est pas entendu, nous lutterons avec l’énergie du désespoir pour l’abrogation de la réforme du collège, dont les aspects délétères font peser une menace inadmissible à l’heure où il apparaît que la radicalisation de la jeunesse  passée par nos écoles fait ressortir des manques qui ne seront pas palliés par la réforme qui

-       multiplie les interlocuteurs,

-       affadit les connaissances,

-      met en péril le lien avec l'origine de notre culture, l'Antiquité, le lien avec les autres pays européens en supprimant les classes bilangues et européennes AU LIEU DE LES GENERALISER,

-       diminue les heures de transmission des savoirs,

-       n’apporte pas d’aide aux élèves qui ont besoin de prise en charge particulière,

-       divise les équipes pédagogiques,

-       accentue les inégalités sur le territoire et entre le privé et le public.

Nous parents, nous enseignants vous demandons instamment de recevoir nos représentants et d'entendre leurs revendications : POUR QUE VIVE VERITABLEMENT L'ECOLE DE LA REPUBLIQUE, POUR QUE VIVE PLEINEMENT LA FRANCE"


 30 novembre 2015 20:00

collège jean BOUIN

-Motion contre la réforme au nom de tous les personnels enseignants déposée lors du CA du 3O novembre 2015 par l élue SNALC des professeurs , coordinnatrice de Lettres 

-Motion contre la réforme déposée par les profs d 'EPS lors du CA du 30 novembre

-Déclaration préliminaire contre la réforme par la coordinnatrice de Lettres  lors du Conseil pédagogique du 24 novembre , présidé par un IPR de Techno ( qui déclare ne pas savoir grand chose et être là en simple fonctionnaire! )

-AG avant la réunion formatage du 24 novembre : décision de résister par la passivité ; une partie des collègues s 'y tient ; les autres collaborent


 avenue Jean BOUIN 84800 L ISLE SUR LA SORGUE  30 novembre 2015 18:00

Lettre à Mr Hollande

Comme de nombreux établissements partout en France, la majorité des enseignants du collège de Champagne sur Seine s'oppose à la réforme du ?#‎college2016?.
Ils en expliquent les raisons dans un courrier qu'ils adressent au Président de la République et à la Ministre.
Nous mettons ce courrier à votre disposition sous forme modifiable ici :
https://goo.gl/8znpts
Nous espérons que les parents d'élèves se joindront à nous en signant la pétition: "Nous parents d'élèves du collège F. Gregh soutenons les enseignants et nous nous associons à leurs revendications."


 28 novembre 2015 15:58

stage réforme collège et droit des personnels

Stage syndical organisé par le snes Fsu 71 sur la réforme du collège et du lycée, les droits des personnels


 2 rue du Parc 71100 Chalon sur Saône  26 novembre 2015 10:16

Stage syndical du Snes-FSU: Collège: la réforme, mise en place et dangers

Collège: la réforme, sa mise en place et les dangers qu'elle représente et fait peser sur l'éducation en France

Stage organisé par le secteur collège du S3 de NIce avec l'intervention de Jeanne LEBASTARD , membre du secteur collège au S4

 

 


 Lycée international de valbonne 190 rue Frédéric Mistral 06560 Valbonne  26 novembre 2015 09:00

Boycottage du formatage

Aujourd'hui, convoqués à une réunion de bassin pour entendre la grand messe distillée par les IPR et les chefs d'établissement.

De façon unanime, nous avons décidé d'y aller pour les assomer de questions, non sans avoir tout d'abord préparé des pancartes avec des slogans tels que

- la réforme ... qu'elle aille se faire .... réformer

-je suis en forme ...; pas en réforme

- epi après

- avant la réforme, j'étais bi .... langues

et bien d'autres

N'hésitez pas à faire de même, cela contrarie profondément les IPR qui sont là ... et pour nous cela a marché puisque nous n'avons pas participé aux travaux de groupes prévus.


 Collège Château Rance 70160 Scey sur Saône  25 novembre 2015 16:31

Heure d'information syndicale

Heure d'information syndicale


 collège Rambaud 09100 Pamiers  23 novembre 2015 11:00

Courrier des enseignants contre les formations à la réforme

http://www.clermont.snes.edu/IMG/doc/courrier_Jules_Verne_Montlucon.doc


 20 novembre 2015 19:10

Voeu CA collège Gérard Philipe Clermont

http://www.clermont.snes.edu/IMG/doc/Voeu_du_CA_du_college_Gerard_Philipe_Clermont.doc


 20 novembre 2015 19:09

Motion collège François Villon Yzeure

http://www.clermont.snes.edu/IMG/pdf/Motions_CA_college_Francois_Villon_Yzeure.pdf

 


 Collège François Villon 03 Yzeure  19 novembre 2015 19:07

Diffusion large d'une pétition: "les enseignants, lesparents, les citoyens, pour un état d'urgence dans l'éducation"

Diffusez cette lettre ouverte proposée sur le site "change.org":https://www.change.org/p/les-enseignants-les-parents-les-citoyens-pour-un-etat-d-urgence-dans-l-education?recruiter=429728434&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_page&utm_term=mob-xs-share_petition-custom_msg&fb_ref=Default

 

"

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Monsieur le Président,

Nous enseignants, nous parents, touchés dans nos vies, nos valeurs, par les attentats de vendredi, vous demandons que l’état d’urgence ne soit pas que militaire ou policier.

Nous enseignants, nous parents, savons que la vraie arme contre les extrémismes est l’éducation.

Nous enseignants, nous parents savons que l’enseignement demande du temps et un lien privilégié entre les jeunes et les adultes.

Nous enseignants, nous parents, saluons l’idée que le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité, alors, Monsieur le Président, ECOUTEZ-NOUS !  L’ECOLE N’A PAS BESOIN DE REFORMES AUTORITAIRES ET BUDGETAIRES, MAIS DE DIALOGUE ET DE MOYENS.

Depuis vendredi 13 novembre, notre vision du monde et de la société a changé, votre politique a changé parce que  la politique est la prise en compte de la réalité, alors PRENONS LE TEMPS DE LA REFLEXION !

-       ordonnez la mise en place d’ETATS GENERAUX DE L’EDUCATION pour que nous enseignants, nous parents, puissions faire entendre les besoins des jeunes et que nous puissions REFORMER ET REFONDER véritablement l’école en partant du terrain et non de soi-disant spécialistes du Conseil Supérieur de l’Education dont AUCUN n’a travaillé avec un adolescent depuis vingt ans !

-       Suspendez les réformes en cours : L’ECOLE A BESOIN DE SERENITE, les enseignants et les enfants, éprouvés, ne sont pas en état d’affronter les bouleversements de la réforme du collège si mal engagée, si critiquée.

Nous enseignants, nous parents vous annonçons que si notre appel n’est pas entendu, nous lutterons avec l’énergie du désespoir pour l’abrogation de la réforme du collège, dont les aspects délétères font peser une menace inadmissible à l’heure où il apparaît que la radicalisation de la jeunesse  passée par nos écoles fait ressortir des manques qui ne seront pas palliés par la réforme qui

-       multiplie les interlocuteurs,

-       affadit les connaissances,

-      met en péril le lien avec l'origine de notre culture, l'Antiquité, le lien avec les autres pays européens en supprimant les classes bilangues et européennes AU LIEU DE LES GENERALISER,

-       diminue les heures de transmission des savoirs,

-       n’apporte pas d’aide aux élèves qui ont besoin de prise en charge particulière,

-       divise les équipes pédagogiques,

-       accentue les inégalités sur le territoire et entre le privé et le public.

Nous parents, nous enseignants vous demandons instamment de recevoir nos représentants et d'entendre leurs revendications : POUR QUE VIVE VERITABLEMENT L'ECOLE DE LA REPUBLIQUE, POUR QUE VIVE PLEINEMENT LA FRANCE"

 


 19 novembre 2015 11:09

Diffusion large d'une pétition: "les enseignants, lesparents, les citoyens, pour un état d'urgence dans l'éducation"

Diffusez cette lettre ouverte proposée sur le site "change.org":https://www.change.org/p/les-enseignants-les-parents-les-citoyens-pour-un-etat-d-urgence-dans-l-education?recruiter=429728434&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_page&utm_term=mob-xs-share_petition-custom_msg&fb_ref=Default

 

"

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Monsieur le Président,

Nous enseignants, nous parents, touchés dans nos vies, nos valeurs, par les attentats de vendredi, vous demandons que l’état d’urgence ne soit pas que militaire ou policier.

Nous enseignants, nous parents, savons que la vraie arme contre les extrémismes est l’éducation.

Nous enseignants, nous parents savons que l’enseignement demande du temps et un lien privilégié entre les jeunes et les adultes.

Nous enseignants, nous parents, saluons l’idée que le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité, alors, Monsieur le Président, ECOUTEZ-NOUS !  L’ECOLE N’A PAS BESOIN DE REFORMES AUTORITAIRES ET BUDGETAIRES, MAIS DE DIALOGUE ET DE MOYENS.

Depuis vendredi 13 novembre, notre vision du monde et de la société a changé, votre politique a changé parce que  la politique est la prise en compte de la réalité, alors PRENONS LE TEMPS DE LA REFLEXION !

-       ordonnez la mise en place d’ETATS GENERAUX DE L’EDUCATION pour que nous enseignants, nous parents, puissions faire entendre les besoins des jeunes et que nous puissions REFORMER ET REFONDER véritablement l’école en partant du terrain et non de soi-disant spécialistes du Conseil Supérieur de l’Education dont AUCUN n’a travaillé avec un adolescent depuis vingt ans !

-       Suspendez les réformes en cours : L’ECOLE A BESOIN DE SERENITE, les enseignants et les enfants, éprouvés, ne sont pas en état d’affronter les bouleversements de la réforme du collège si mal engagée, si critiquée.

Nous enseignants, nous parents vous annonçons que si notre appel n’est pas entendu, nous lutterons avec l’énergie du désespoir pour l’abrogation de la réforme du collège, dont les aspects délétères font peser une menace inadmissible à l’heure où il apparaît que la radicalisation de la jeunesse  passée par nos écoles fait ressortir des manques qui ne seront pas palliés par la réforme qui

-       multiplie les interlocuteurs,

-       affadit les connaissances,

-      met en péril le lien avec l'origine de notre culture, l'Antiquité, le lien avec les autres pays européens en supprimant les classes bilangues et européennes AU LIEU DE LES GENERALISER,

-       diminue les heures de transmission des savoirs,

-       n’apporte pas d’aide aux élèves qui ont besoin de prise en charge particulière,

-       divise les équipes pédagogiques,

-       accentue les inégalités sur le territoire et entre le privé et le public.

Nous parents, nous enseignants vous demandons instamment de recevoir nos représentants et d'entendre leurs revendications : POUR QUE VIVE VERITABLEMENT L'ECOLE DE LA REPUBLIQUE, POUR QUE VIVE PLEINEMENT LA FRANCE"

 


 19 novembre 2015 11:09

Management, hiérarchies, réforme du collège

  La mise en œuvre à marche forcée de la préparation de la rentrée 2016 avec la réforme du collège est une nouvelle illustration d'un management aussi brutal qu'inconséquent. Les décideurs décident, les exécutants exécutent en se pliant en quatre pour rectifier tous les impensés d'une réforme qui n'a pas été négociée avec les personnels.
        L'ardeur que déploient recteur, chefs d'établissements à trouver des volontaires pour se former témoigne de la volonté d'utiliser la formation continue comme outil de management afin d'imposer une réforme contestée.
        Par ailleurs, l'organisation des formations selon une transmission très verticale qui est un des premiers aspects des prérogatives supplémentaires accordées au local (le chef désigne qui est formé parmi le conseil pédagogique, les formés forment leurs ouailles) est révélateur de la méconnaissance de notre culture professionnelle et met en place des hiérarchies intermédiaires.
 

C’est à l’organisation du travail dans les collèges et les lycées que la section académique consacre son premier stage syndical le jeudi 19 novembre 2015  COMPRENDRE LE NOUVEAU MANAGEMENT PUBLIC POUR LUI FAIRE FACE
contact et inscription auprès de la section académique du SNES FSU


 6 allée cardinal de Givry 21000 DIJON  19 novembre 2015 10:09

Formations par bassin à collège 2016 : témoignages des établissements

Puy-de-Dôme 12 novembre 2015

Formation au collège de Gerzat

Collège Gérard Philipe

Le matin IPR et chefs d’établissement ont présenté la réforme en plénière : réforme curriculaire, holistique, à décliner dans l’établissement apprenant, processus de construction collective… (sic)

La majorité des collègues a souhaité rester en plénière pour obtenir des réponses à leurs questions. Refus des formateurs qui ont tenu à mettre en place des ateliers dès 10 h 30. Sentiment d’infantilisation et d’être venus à une formation qui n’en n’est pas une.

Nous nous sommes répartis dans les 3 ateliers du matin : EPI, AP, évaluation.

Un compte-rendu exhaustif est en cours d’écriture, mais nous avons appris des choses étonnantes : on peut faire un EPI tout seul ; on peut faire un EPI sur l’horaire de latin ; les 2 h 45 de marge par classe sont des heures annualisées, pas des heures dans l’emploi du temps hebdo des profs.

Le diaporama et le travail prévu par les formatrices dans l’atelier EPI du matin n’a pas pu être mené car les questions fusaient, questions qui n’ont d’ailleurs pas toujours obtenu de réponses.

Dans l’atelier évaluation, tour de table sur les pratiques d’évaluation (notes, compétences, couleurs, etc ...). Les textes concernant le futur DNB ont été présentés.

Dans l’atelier AP de nombreuses questions concernant la difficulté de l’AP en classe entière, sur l’horaire disciplinaire, et sans pour autant avoir allégé les programmes. 

L’après-midi, il y avait beaucoup moins de collègues que le matin.


 29 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand  17 novembre 2015 18:12

Réunion organisée par le collectif Sud Avesnois contre la réforme le mardi 17 novembre 2015 au collège Renaud-Barrault d'Avesnelles à 18h00

Bonjour à tous,

Une réunion du collectif Sud Avesnois contre la réforme se réunira

le mardi 17 novembre

au collège Renaud-Barrault à 18h00 (Avesnelles).

Il s'agit, pour les enseignants et parents présents, de déterminer quels moyens d'action nous allons pouvoir définir afin de lutter contre cette réforme inique du collège prévue pour la rentrée de septembre 2016.

Cette réforme va en effet affaiblir davantage les élèves en difficulté en les privant des bases essentielles. Elle aura également des conséquences sur les bons élèves qui ne seront plus tirés vers le haut. Elle va aboutir à une baisse de l'enseignement disciplinaire au profit d'activités récréatives qui font déjà polémiques dans leur réflexion. C'est une réforme économique qui n'a d'autres raisons d'être que de faire des économies sur le dos de nos élèves/enfants.

Cette réforme a déjà été testée dans d'autres pays (Finlande, Québec) (voir à ce sujet le site facebook Sud Avesnois contre la réforme du Collège pour le Québec)

https://www.facebook.com/contrereformecollege2016?fref=nf

Honnêtement, pouvons-nous accepter cela ? La surdité du ministère face aux revendications et aux inquiétudes légitimes d'une majorité de parents et d'enseignants est-elle normale dans une démocratie ?

Des actions ont déjà été menées. La dernière en date est la création d'un nouveau tract que vous pourrez consulter sur le site FB. Le collectif compte à ce jour des enseignants et parents d'élèves de plusieurs collèges du bassin (Fourmies, Trelon, Avesnelles, Landrecies,...). 

Nous comptons grandement sur vous pour être présents à nos côtés le mardi 17 novembre.

 

 


 17 novembre 2015 18:00

Heure d'information syndicale

Heure d'information syndciale


 Avenue Lespinet 31400 Toulouse  17 novembre 2015 16:00

Motion Forcalquier

Une grande majorité des enseignants du collège Henri Laugier de Forcalquier rappelle leur détermination collective à gagner l’abrogation de cette réforme du collège imposée par le gouvernement. Ils sont bien conscients qu’une réforme est indispensable mais pas celle qui leur est imposée, car elle signifie la fin de l’Education Nationale et qu’elle va accroître à terme les inégalités qu’elle prétend combattre. Ce constat se base sur notre expérience d’enseignant et sur la connaissance des expérimentations malheureuses tentées précédemment pour réformer le collège : expériences qui ont toutes tournées au fiasco (LPC, B2i, travaux croisés renommés IDD puis renommés EPI dans la nouvelle réforme…) et qui ont seulement conduit à faire des économies sur les postes d’enseignants et à réduire l’offre proposée aux élèves et à accroître les inégalités… Il est à déplorer que cette réforme initiée encore une fois par le haut ne soit plus soutenue que par des personnes qui n’enseignent plus ! Pour qu’elle soit efficiente, une réforme devra être faite avec une véritable concertation avec les enseignants et devra à terme recueillir leur assentiment. Si on ne croit pas à ce que l’on enseigne, les élèves en pâtiront. Les efforts déployés par les Recteurs sur injonction de la Dgesco, l’embarras des chefs d’établissement devant l’ampleur de la contestation, pour faire pression sur les enseignants, risquent d’accroître les tensions et divisions dans les collèges, au détriment des élèves. C’est pourquoi nous alertons solennellement la Ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur l’urgence à reprendre le dialogue, en recevant enfin l’intersyndicale afin de travailler à un autre projet pour le collège véritablement bénéfique pour les élèves. Dans l’immédiat, nous vous signifions notre refus collectif de nous impliquer dans les formations-formatages. Nous refuserons toute anticipation de la réforme quel que soit la forme quelle prendra ! La grande majorité des enseignants du collège Henri Laugier de Forcalquier


 17 avenue Cremieux BP 59 04300 Forcalquier 04300 Forcalquier  16 novembre 2015 19:15

Heure d'information syndicale mensuelle

Heure d'information syndicale.


 Rue des écoles 31230 L'isle en dodon  13 novembre 2015 11:30

Pétitions - Motions CA - Tractage en direction des parents

-Juin 2015: Tractage en direction des parents.

-Octobre 2015: Pétition pour refuser de participer aux formations des profs-relais, signée par plus de la moitié des enseignants (1 seul nom est remonté sur les 6 demandés par le rectorat).

-Novembre 2015: Pétition pour refuser de participer à toutes les réunion portant sur l'anticipation de la mise en place de la réforme (en cours de signature).

-Novembre 2015: Motion contre la réforme déposée et défendue en CA.


 6 boulevard Michelet 31000 Toulouse  12 novembre 2015 17:03

Rencontre Fédérations de parents

Réunion d'explication avec les 3 fédérations représentées au CA. Préparation d'une action commune.


 1 chemin de pahin 31170 tournefeuille  10 novembre 2015 22:53

Résistance passive - Motion CA

CA du 10 novembre: vote d'une motion contre la réforme 2016 et annonçant notre refus de nous impliquer dans sa préparation au sein du collège.

Motion votée à l'unanimité des représentants professeurs, parents et élèves élus. Les personnels de direction et les représentants de la commune et du département n'ont pas pris part au vote...

 


 Collège Delalande 4 rue G. Anthonioz De Gaulle 91200 Athis-Mons  10 novembre 2015 18:00

stage "Comment Faire Face?": le 10 novembre au collège Gassendi à Digne

Comment faire face: à la réforme du collège?

à la réforme du lycée?

aux nouveaux managers?

.....

Stage à destination des enseignants du second degré: tout enseignant y a droit!

La seule condition : poser la demande 1 mois avant

affiche et modèle d'autorisation d'absence: suivre le lien

https://www.aix.snes.edu/Stage-syndical-comment-faire-face.html


 collège Gassendi Digne 04000 Digne  10 novembre 2015 09:00

Heure syndicale contre réforme collège

Comment bloquer la formation-formatage au collège.


 route de Paulhac 31380 montastruc la conseillère  09 novembre 2015 11:45

Heure syndicale contre réforme collège

Heure syndicale contre réforme collège


 25 Rue Frédéric Petit, 31500 Toulouse 31500 TOULOUSE  09 novembre 2015 11:34

Collège Fermat Toulouse: pétitions de 45 collègues

Toujours dans l'action.

Mutisme lors de la 1ere réunion: 20 mn plus tard, elle est finie


  1 Rue Léon Gambetta, 31000 Toulouse  06 novembre 2015 15:21

College Salies du Salat: refus du formatage

Motion CA, résistance passive dasns les instances.... contre-propositions


  40 Avenue du Dr Froment Salies-du-Salat 31260 Salies-du-Salat  06 novembre 2015 15:17

Distribution

Un document a été remis aux parents d'élèves siégeant au C.A. afin qu'ils prennent connaissance des effets pernicieux de la réforme


 Rue des Rozais 51500 Rilly la montagne  05 novembre 2015 18:25

Action collège Rieumes

Heure syndicale, information aux parents et motion en CA


 37 Boulevard des Écoles , 3137 Rieumes  05 novembre 2015 15:10

Conseil d'administration

Présentation d'une motion au CA contre collège 2016


 237, rue Jacques Brel 31790 Saint-Jory  05 novembre 2015 11:38

Formations par bassin à collège 2016 : témoignages des établissements

Haute-Loire 4 novembre 2015
 
Collège de Corsac, Brives Charensac

Certains collègues étaient absents de la formation le matin, et a priori tout le monde n’y sera pas retourné l’après-midi...

Un moment de présentation générale de la réforme a eu lieu d’abord.

Les deux IPR présents (dont un de lettres) ont assuré cette présentation générale, qui a donné lieu à des échanges avec les professeurs. Le principal du collège de Corsac a aussi longuement pris la parole.

Chez les collègues, on sentait majoritairement une grande difficulté à comprendre l’organisation du collège que devrait entraîner cette réforme.

Deux ateliers ont commencé à 10 h environs, l’un sur les EPI, l’autre sur l’AP. Deux groupes avaient été préparés.

Les deux enseignants animateurs de l’atelier EPI ont eu du mal à répondre à toutes les questions, ils ont été interrompus à de nombreuses reprises par les questions des collègues, et par les réponses de l’IPR qui était présent, ou du principal du collège.

Il était prévu de mettre en place des propositions d’EPI en vue d’un compte-rendu en fin de journée, cela n’a pas été possible.

Les collègues sont repartis avec plus de questions que de réponses.

Une autre journée de formation a été annoncée, dans les établissements,  le 16/12.

 

Collège de Langeac 

Nous avons refusé d’aller à cette journée (organisée à Brioude).

Les collègues qui n’avaient pas cours sont restés chez eux.

Certains collègues ont tenu à assurer leurs cours normalement.

 

Collège de Saint-julien Chapteuil 

Aucun collègue ne s’est rendu à la formation. Ceux qui n’avaient pas cours sont restés chez eux et ceux qui avaient cours ont assuré leurs cours.

 

Collège du Lignon, Le Chambon-sur-Lignon

Les collègues du collège ne se sont pas rendus à la formation

 

Collège Lafayette, Le Puy-en-Velay

Lettre à Madame le Recteur signée par tous les syndicats représentés au collège et par la majorité des collègues (plus de 30 sur 40 collègues sont pour ne pas assister aux formations)

Position présentée au chef d’établissement qui a accepté que les collègues ayant cours prennent leurs élèves ce jour-là

Distribution de lettres aux parents vendredi

 

Collège de Craponne

Lors de l’heure d’information syndicale, nous avons abordé le sujet des formations (y aller ou pas ?) Certains collègues ont signé une lettre précisant qu’ils souhaiter assurer leurs heures de cours et qu’ils refusaient d’assister aux formations.

 

Déroulé de la formation du 4 novembre (témoignage d’une collègue) :

Présentation des différentes lois qui ont introduit depuis bien des années l’interdisciplinarité (conseil pédagogique, idd...)? ; présentation générale de la réforme en réunion plénière, questions et inquiétudes diverses? se sont exprimées ;

A partir de 11h : création de deux groupes (l’un pour travailler sur les EPI l’autre sur l’AP). Groupes inversés l’après-midi pendant la première partie.

Réunion plénière de nouveau en fin de formation pour aborder le thème de l’évaluation (importance de donner des critères précis pendant l’évaluation, de proposer des remédiations, de mettre en place des évaluations formatives pour multiplier l’évaluation d’une partie du socle, ce qui permettrait aux élèves de valider des compétences qu’ils n’auraient pas acquises précédemment...)

Lors des ateliers AP et EPI les formateurs/accompagnateurs nous ont proposé de poser toutes nos questions et de réfléchir avec nous sur comment les mettre en place dans les établissements. Ils avaient préparé des exemples concrets et un diaporama explicatif. Il s’agissait plutôt d’un échange entre les formateurs et les formés.

Les formateurs/accompagnateurs étaient : ?4 enseignants du second degré?- un IA - Un IA-IPR de lettres?- Un chef d’établissement.

 

 

Collège de Retournac

 

Réunion placée entre le cynisme et la démagogie. Les questions posées par les collègues seront étudiées . . . plus tard !?

L’atelier évaluation fut pathétique : à nous de proposer des solutions sur un contenu inexistant (nouveau programme pas encore finalisé, nouveau socle idem dans le cadre d’une réforme boiteuse), quant aux EPI, floue artistique (moyens, temps de concertation de préparation)


 29 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand  04 novembre 2015 18:16

Formations par bassin à collège 2016 : témoignages des établissements

Haute-Loire 4 novembre 2015
 
Collège de Corsac, Brives Charensac

Certains collègues étaient absents de la formation le matin, et a priori tout le monde n’y sera pas retourné l’après-midi...

Un moment de présentation générale de la réforme a eu lieu d’abord.

Les deux IPR présents (dont un de lettres) ont assuré cette présentation générale, qui a donné lieu à des échanges avec les professeurs. Le principal du collège de Corsac a aussi longuement pris la parole.

Chez les collègues, on sentait majoritairement une grande difficulté à comprendre l’organisation du collège que devrait entraîner cette réforme.

Deux ateliers ont commencé à 10 h environs, l’un sur les EPI, l’autre sur l’AP. Deux groupes avaient été préparés.

Les deux enseignants animateurs de l’atelier EPI ont eu du mal à répondre à toutes les questions, ils ont été interrompus à de nombreuses reprises par les questions des collègues, et par les réponses de l’IPR qui était présent, ou du principal du collège.

Il était prévu de mettre en place des propositions d’EPI en vue d’un compte-rendu en fin de journée, cela n’a pas été possible.

Les collègues sont repartis avec plus de questions que de réponses.

Une autre journée de formation a été annoncée, dans les établissements,  le 16/12.

 

Collège de Langeac 

Nous avons refusé d’aller à cette journée (organisée à Brioude).

Les collègues qui n’avaient pas cours sont restés chez eux.

Certains collègues ont tenu à assurer leurs cours normalement.

 

Collège de Saint-julien Chapteuil 

Aucun collègue ne s’est rendu à la formation. Ceux qui n’avaient pas cours sont restés chez eux et ceux qui avaient cours ont assuré leurs cours.

 

Collège du Lignon, Le Chambon-sur-Lignon

Les collègues du collège ne se sont pas rendus à la formation

 

Collège Lafayette, Le Puy-en-Velay

Lettre à Madame le Recteur signée par tous les syndicats représentés au collège et par la majorité des collègues (plus de 30 sur 40 collègues sont pour ne pas assister aux formations)

Position présentée au chef d’établissement qui a accepté que les collègues ayant cours prennent leurs élèves ce jour-là

Distribution de lettres aux parents vendredi

 

Collège de Craponne

Lors de l’heure d’information syndicale, nous avons abordé le sujet des formations (y aller ou pas ?) Certains collègues ont signé une lettre précisant qu’ils souhaiter assurer leurs heures de cours et qu’ils refusaient d’assister aux formations.

 

Déroulé de la formation du 4 novembre (témoignage d’une collègue) :

Présentation des différentes lois qui ont introduit depuis bien des années l’interdisciplinarité (conseil pédagogique, idd...)? ; présentation générale de la réforme en réunion plénière, questions et inquiétudes diverses? se sont exprimées ;

A partir de 11h : création de deux groupes (l’un pour travailler sur les EPI l’autre sur l’AP). Groupes inversés l’après-midi pendant la première partie.

Réunion plénière de nouveau en fin de formation pour aborder le thème de l’évaluation (importance de donner des critères précis pendant l’évaluation, de proposer des remédiations, de mettre en place des évaluations formatives pour multiplier l’évaluation d’une partie du socle, ce qui permettrait aux élèves de valider des compétences qu’ils n’auraient pas acquises précédemment...)

Lors des ateliers AP et EPI les formateurs/accompagnateurs nous ont proposé de poser toutes nos questions et de réfléchir avec nous sur comment les mettre en place dans les établissements. Ils avaient préparé des exemples concrets et un diaporama explicatif. Il s’agissait plutôt d’un échange entre les formateurs et les formés.

Les formateurs/accompagnateurs étaient : ?4 enseignants du second degré?- un IA - Un IA-IPR de lettres?- Un chef d’établissement.

 

 

Collège de Retournac

 

Réunion placée entre le cynisme et la démagogie. Les questions posées par les collègues seront étudiées . . . plus tard !?

L’atelier évaluation fut pathétique : à nous de proposer des solutions sur un contenu inexistant (nouveau programme pas encore finalisé, nouveau socle idem dans le cadre d’une réforme boiteuse), quant aux EPI, floue artistique (moyens, temps de concertation de préparation)


 29 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand  04 novembre 2015 18:15

Formations par bassin à collège 2016 : témoignages des établissements

Haute-Loire 4 novembre 2015
 
Collège de Corsac, Brives Charensac

Certains collègues étaient absents de la formation le matin, et a priori tout le monde n’y sera pas retourné l’après-midi...

Un moment de présentation générale de la réforme a eu lieu d’abord.

Les deux IPR présents (dont un de lettres) ont assuré cette présentation générale, qui a donné lieu à des échanges avec les professeurs. Le principal du collège de Corsac a aussi longuement pris la parole.

Chez les collègues, on sentait majoritairement une grande difficulté à comprendre l’organisation du collège que devrait entraîner cette réforme.

Deux ateliers ont commencé à 10 h environs, l’un sur les EPI, l’autre sur l’AP. Deux groupes avaient été préparés.

Les deux enseignants animateurs de l’atelier EPI ont eu du mal à répondre à toutes les questions, ils ont été interrompus à de nombreuses reprises par les questions des collègues, et par les réponses de l’IPR qui était présent, ou du principal du collège.

Il était prévu de mettre en place des propositions d’EPI en vue d’un compte-rendu en fin de journée, cela n’a pas été possible.

Les collègues sont repartis avec plus de questions que de réponses.

Une autre journée de formation a été annoncée, dans les établissements,  le 16/12.

 

Collège de Langeac 

Nous avons refusé d’aller à cette journée (organisée à Brioude).

Les collègues qui n’avaient pas cours sont restés chez eux.

Certains collègues ont tenu à assurer leurs cours normalement.

 

Collège de Saint-julien Chapteuil 

Aucun collègue ne s’est rendu à la formation. Ceux qui n’avaient pas cours sont restés chez eux et ceux qui avaient cours ont assuré leurs cours.

 

Collège du Lignon, Le Chambon-sur-Lignon

Les collègues du collège ne se sont pas rendus à la formation

 

Collège Lafayette, Le Puy-en-Velay

Lettre à Madame le Recteur signée par tous les syndicats représentés au collège et par la majorité des collègues (plus de 30 sur 40 collègues sont pour ne pas assister aux formations)

Position présentée au chef d’établissement qui a accepté que les collègues ayant cours prennent leurs élèves ce jour-là

Distribution de lettres aux parents vendredi

 

Collège de Craponne

Lors de l’heure d’information syndicale, nous avons abordé le sujet des formations (y aller ou pas ?) Certains collègues ont signé une lettre précisant qu’ils souhaiter assurer leurs heures de cours et qu’ils refusaient d’assister aux formations.

 

Déroulé de la formation du 4 novembre (témoignage d’une collègue) :

Présentation des différentes lois qui ont introduit depuis bien des années l’interdisciplinarité (conseil pédagogique, idd...)? ; présentation générale de la réforme en réunion plénière, questions et inquiétudes diverses? se sont exprimées ;

A partir de 11h : création de deux groupes (l’un pour travailler sur les EPI l’autre sur l’AP). Groupes inversés l’après-midi pendant la première partie.

Réunion plénière de nouveau en fin de formation pour aborder le thème de l’évaluation (importance de donner des critères précis pendant l’évaluation, de proposer des remédiations, de mettre en place des évaluations formatives pour multiplier l’évaluation d’une partie du socle, ce qui permettrait aux élèves de valider des compétences qu’ils n’auraient pas acquises précédemment...)

Lors des ateliers AP et EPI les formateurs/accompagnateurs nous ont proposé de poser toutes nos questions et de réfléchir avec nous sur comment les mettre en place dans les établissements. Ils avaient préparé des exemples concrets et un diaporama explicatif. Il s’agissait plutôt d’un échange entre les formateurs et les formés.

Les formateurs/accompagnateurs étaient : ?4 enseignants du second degré?- un IA - Un IA-IPR de lettres?- Un chef d’établissement.

 

 

Collège de Retournac

 

Réunion placée entre le cynisme et la démagogie. Les questions posées par les collègues seront étudiées . . . plus tard !?

L’atelier évaluation fut pathétique : à nous de proposer des solutions sur un contenu inexistant (nouveau programme pas encore finalisé, nouveau socle idem dans le cadre d’une réforme boiteuse), quant aux EPI, floue artistique (moyens, temps de concertation de préparation)


 29 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand  04 novembre 2015 18:15

Formations par bassin à collège 2016 : témoignages des établissements

Haute-Loire 4 novembre 2015
 
Collège de Corsac, Brives Charensac

Certains collègues étaient absents de la formation le matin, et a priori tout le monde n’y sera pas retourné l’après-midi...

Un moment de présentation générale de la réforme a eu lieu d’abord.

Les deux IPR présents (dont un de lettres) ont assuré cette présentation générale, qui a donné lieu à des échanges avec les professeurs. Le principal du collège de Corsac a aussi longuement pris la parole.

Chez les collègues, on sentait majoritairement une grande difficulté à comprendre l’organisation du collège que devrait entraîner cette réforme.

Deux ateliers ont commencé à 10 h environs, l’un sur les EPI, l’autre sur l’AP. Deux groupes avaient été préparés.

Les deux enseignants animateurs de l’atelier EPI ont eu du mal à répondre à toutes les questions, ils ont été interrompus à de nombreuses reprises par les questions des collègues, et par les réponses de l’IPR qui était présent, ou du principal du collège.

Il était prévu de mettre en place des propositions d’EPI en vue d’un compte-rendu en fin de journée, cela n’a pas été possible.

Les collègues sont repartis avec plus de questions que de réponses.

Une autre journée de formation a été annoncée, dans les établissements,  le 16/12.

 

Collège de Langeac 

Nous avons refusé d’aller à cette journée (organisée à Brioude).

Les collègues qui n’avaient pas cours sont restés chez eux.

Certains collègues ont tenu à assurer leurs cours normalement.

 

Collège de Saint-julien Chapteuil 

Aucun collègue ne s’est rendu à la formation. Ceux qui n’avaient pas cours sont restés chez eux et ceux qui avaient cours ont assuré leurs cours.

 

Collège du Lignon, Le Chambon-sur-Lignon

Les collègues du collège ne se sont pas rendus à la formation

 

Collège Lafayette, Le Puy-en-Velay

Lettre à Madame le Recteur signée par tous les syndicats représentés au collège et par la majorité des collègues (plus de 30 sur 40 collègues sont pour ne pas assister aux formations)

Position présentée au chef d’établissement qui a accepté que les collègues ayant cours prennent leurs élèves ce jour-là

Distribution de lettres aux parents vendredi

 

Collège de Craponne

Lors de l’heure d’information syndicale, nous avons abordé le sujet des formations (y aller ou pas ?) Certains collègues ont signé une lettre précisant qu’ils souhaiter assurer leurs heures de cours et qu’ils refusaient d’assister aux formations.

 

Déroulé de la formation du 4 novembre (témoignage d’une collègue) :

Présentation des différentes lois qui ont introduit depuis bien des années l’interdisciplinarité (conseil pédagogique, idd...)? ; présentation générale de la réforme en réunion plénière, questions et inquiétudes diverses? se sont exprimées ;

A partir de 11h : création de deux groupes (l’un pour travailler sur les EPI l’autre sur l’AP). Groupes inversés l’après-midi pendant la première partie.

Réunion plénière de nouveau en fin de formation pour aborder le thème de l’évaluation (importance de donner des critères précis pendant l’évaluation, de proposer des remédiations, de mettre en place des évaluations formatives pour multiplier l’évaluation d’une partie du socle, ce qui permettrait aux élèves de valider des compétences qu’ils n’auraient pas acquises précédemment...)

Lors des ateliers AP et EPI les formateurs/accompagnateurs nous ont proposé de poser toutes nos questions et de réfléchir avec nous sur comment les mettre en place dans les établissements. Ils avaient préparé des exemples concrets et un diaporama explicatif. Il s’agissait plutôt d’un échange entre les formateurs et les formés.

Les formateurs/accompagnateurs étaient : ?4 enseignants du second degré?- un IA - Un IA-IPR de lettres?- Un chef d’établissement.

 

 

Collège de Retournac

 

Réunion placée entre le cynisme et la démagogie. Les questions posées par les collègues seront étudiées . . . plus tard !?

L’atelier évaluation fut pathétique : à nous de proposer des solutions sur un contenu inexistant (nouveau programme pas encore finalisé, nouveau socle idem dans le cadre d’une réforme boiteuse), quant aux EPI, floue artistique (moyens, temps de concertation de préparation)


 29 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand  04 novembre 2015 18:13

audience au rectorat de Lille

un groupe de parents, personnels et enseignants de plusieurs établissement du sud avesnois sont reçus au rectorat de Lille


 04 novembre 2015 15:00

Délégation Audience Rectorat Lille

Aujourd'hui,Mercredi 04 Novembre 2015,une délégation constituée de 6 personnes ,parents et enseignants de plusieurs collèges,Fourmies,Trélon,Avesnelles,Landrecies situés dans  l'Avesnois, département du Nord,sera reçue à 15h par Mr Catoire Directeur Académique,afin d'exprimer leurs revendications pour l'abrogation de la réforme du collège et leur refus de coopérer aux formations qui seront organisées,dans ce cadre.


 20,rue St Jacques 59000 Lille  04 novembre 2015 09:18

Heure syndicale

Heure syndicale d'information du SNES-FSU au collège de Ramonville: 20 collègues présents.


 1 Avenue de Karben 31520 Ramonville-Saint-Agne  03 novembre 2015 11:26

je suis hostile à cette réforme

Les professeurs qui sont contre la réforme sont invités à mettre sur les casiers l'affiche "je suis hostile à cette réforme ". Et ce, dès la rentrée !  

Le collège de forcalquier participe à cet événement ! 

 


 17 avenue cremieux 04300 forcalquier  02 novembre 2015 15:35

Congrès des germanistes

Le congrès des germanistes avec l’AG 2015 de l’ADEAF aura lieu à Paris au lycée Hélène Boucher, 75 cours de Vincennes, Paris 20° arrondissement, métro Porte de Vincennes, les19 et 20 octobre.

Le thème de ce congrès : « Politique des langues : les enjeux pour l’allemand »

L’accès au congrès est réservé aux inscrits et aux invités. 
Il n’est pas obligatoire d’être membre de l’association pour y participer.

Pour vous inscrire, cliquez ICI !


 75 cours de Vincennes 75020 Paris  19 octobre 2015 08:00

Lettre à la rectrice

Lettre signée par 16 collègues (75% des enseignants de ce collège) pour dire à la rectrice notre opposition à la réforme et notre refus d'être professeur relais. Aucun enseignant du collège n'assurera cette fonction.


 Ave. UXELLODUNUM 46140 Luzech  16 octobre 2015 17:10

HEURE D'INFORMATION SYNDICALE

Heure d'information syndicale

Collège du Haut-Allier-11h30


 16 octobre 2015 13:07

Distribution d'affiches dans la salle des profs "Je suis hostile à cette réforme" à placarder sur son casier

Petit geste que chacun peut faire pour ne pas oublier notre combat


 16 octobre 2015 11:00

lettre ouverte au recteur

Le collège Anne Frank à Périgueux a envoyé une lettre ouverte (donc aussi envoyée aux médias) au recteur de l'académie de Bordeaux pour refuser leur participation à la "formation" sur la réforme du collège du 19 et 20 octobre. Lettre signée de 24 collègues pour un établissement qui compte 400 élèves.


 1 rue bart 24000 PÉRIGUEUX  15 octobre 2015 21:09

Distribution de tracts et information aux parents.

Contact avec la presse.

Banderole et pancartes "Oui à la pédagogie - Non aux économies - Non à cette réforme" pendant la journée d'accueil au collège des stagiaires et formateurs "Nouvelle réforme du collège".

Le Collectif George SAND.


 2351, avenue rené cassin 73290 La motte Servolex  15 octobre 2015 15:12

Heure d'information syndicale

Organisation d'une heure d'information syndicale

 - mise en place reforme

- decret hamon ?

- actions envisageables

 


 1 rue du collège 16320 villebois lavalette  15 octobre 2015 14:02

Information à destination des parents

Distribution de tracts et information à destination des parents.

Saugues 17h00


 15 octobre 2015 13:10

Rendez-vous avec Madame le Sous-préfet d'Avesnes-sur-Helpe, 14h30

Rendez-vous à la Sous-préfecture d'Avesnes-sur-Helpe avec Madame le Sous-préfet pour remise de revendications et d'un premier lot de pétitions.
Délégation composée de parents d'élèves, d'enseignants et d'un personnel de l'EN non enseignant.


 14 octobre 2015 14:00

boycott réunion d'information réforme du collège

Ce matin plus d'une quinzaine de collègues étaient réunis pour échanger au sujet de la réunion de ce soir et du projet de réforme du collège. A la majorité (sauf 1)  l'ensemble est contre la Réforme telle qu'elle est proposée.

Il a été décidé au sujet de la réunion de ce soir de boycotter la réunion 

A 10h ce choix sera présenté aux collègues qui n'étaient pas présents


 collège Oraison JMG ITARD 04700 Orasion  13 octobre 2015 16:00

AG

Bilan de la manifestation du 10 octobre

Après une 1ere AG à 7h30 (18 présents), une 2nde se tient au collège à 12h, avec un plus grand nombre de collègues.

- la possibilité d'une grève reconductible est évoquée

- vote d'une motion en 3 points : A) succès de la manifestation du 10 octobre B) REFUS DE TOUTE IMPLICATION DANS LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME (stages de formation, etc.) C) abrogation de la réforme


 15 rue Gaston Paymal 92110 Clichy La Garenne  12 octobre 2015 12:00

Heure d'information syndicale

Heure mensuelle d'information syndicale.


 Rue des Ecoles 31230 L'ISLE-EN-DODON  12 octobre 2015 11:30

AG + Heure d'info syndicale

Suite à la manifestation du 10 octobre, une AG/heure d'info syndicale aura lieu de 8h30 à 10h15 au Collège Delalande.

Ordre du jour: Bilan de la mobilisation du 10 octobre / actions à venir si la ministre s'obstine / conduite à tenir lors des différentes phases de la mise en place de la réforme au collège


 Collège Delalande 4 rue Geneviève Anthonioz de Gaulle 91200 Athis-Mons  12 octobre 2015 08:00

manif nationale

plusieurs professeurs du collège se rendront à Paris


 paris 75000 paris  10 octobre 2015 22:27

Manifestation nationale

Manifestation pour les enseignants et les parents opposés à la réforme

De Port Royal à la Rue du Bac.

Rassemblement à 13 h 30.


 port royal 75005 Paris  10 octobre 2015 14:00

manif à Paris

Le 10 octobre, parents, enseignants dans les rues de Paris contre la réforme du collège. Non à la fin des bilangues, euros, latin. Non à l'interdisciplinarité gadget. De l'ambition pour l'école. Nos enfants le valent bien.


 rue Georges Brassens 35650 Le Rheu  10 octobre 2015 13:46

Manif pour un autre collège!

Denfert-Rochereau 


 10 octobre 2015 13:00

Appel commun SNES 13 / FCPE 13 "Non à cette réforme du collège

La FCPE 13 et le SNES 13 appellent ensemble à participer à la manifestation ntationale à Paris le samedi 10 ocotbre 2015

 

http://www.aix.snes.edu/College-2016-communique-commun.html

 


 10 octobre 2015 12:00

Départ en bus vers la manif du 10 Octobre !

Départ de Nonancourt devant le collège


 10 octobre 2015 11:30